Compte-rendu de l’AG du 1er décembre 2017

Print Friendly, PDF & Email

Le vendredi 1er décembre 2017 à partir de 18h à la Maison des Haubans (Nantes) s’est tenue l’assemblée générale ordinaire annuelle de l’association Permaculture 44.

La raison d’être de cette AG était de faire une bilan participatif sur le fonctionnement de l’association depuis sa création le 23 novembre 2016 et de débattre sur ses grandes orientations pour 2018. En somme, faire de la rétroaction et du re-design 🙂

En voici ici le compte-rendu :

1° Présentation du rapport moral

A – De nombreux événements menés au cours de l’année écoulée :

  • 16 décembre : soirée mensuelle
  • 21 décembre : projection de « Futur d’espoir »
  • 24 janvier : projection de “Vivre l’habitat en permaculture”
  • 27 janvier : conférence “Fermes d’Avenir”
  • 24 février : conférence sur la permaculture humaine par Franck Nathié
  • 28 février : rencontre mensuelle
  • 10 mars : soirée thématique sur la pédagogie Freinet avec l’école primaire Ange Guépin
  • 18 & 19 mars : participation aux 48 Heures de l’Agriculture Urbaine
  • 19 mars : ciné-débat sur “L’Eveil de la Permaculture” avec Adrien Bellay
  • 31 mars : AG extraordinaire de l’association
  • 25 avril : conférence “Construire l’habitat en permaculture”
  • 13 mai : conférence de Joseph Chauffrey, auteur de “Mon petit jardin en permaculture”
  • 18 mai : initiation à la permaculture auprès de la promotion BPREA « Maraîchage bio » de la Chambre d’Agriculture de Loire-Atlantique menée par Salvador et Joris
  • 2 juin : ciné-apéro autour du film “Le Verger Permaculturel”
  • 11 et 12 juin : weekend “Bushcraft & Permaculture”
  • 17 & 18 juin : initiation à la permaculture
  • 17 juin : participation à la journée de réflexion sur le projet de la Maison de l’Agriculture Urbaine
  • Participation à 5 ciné-débats autour de “L’Eveil de la Permaculture”
  • 28 septembre : ciné-apéro autour du film “Gracie’s Backyard”
  • 5 octobre : rencontre mensuelle
  • 4 novembre : conférence de Damien Dekarz
  • 23 novembre : conférence de Jean-Philippe Beau-Douëzi
  • 1er décembre : assemblée générale ordinaire

B – Gestion interne

  • Dépôt des statuts et publication au Journal Officiel
  • Obtention d’un numéro SIRET auprès de l’INSEE
  • Souscription d’une assurance au niveau de la MAIF
  • Ouverture d’un compte bancaire au niveau du Crédit Coopératif

C – Communication

  • Lettre d’information mensuelle : audience de 1000 abonnés
  • Page Facebook : audience de 2700 abonnés
  • Site internet : 3500 vues par mois en moyenne en 2017

D – Adhésions

  • 168 adhérents au 1er décembre 2017, dont 140 à jour de cotisation
  • Salvador a récemment renouvelé le formulaire d’inscription en ligne pour que les adhérents puissent régler leur cotisation immédiatement lors de leur adhésion
  • Nouvelle politique en matière de cotisation : 10 euros de décembre 2017 à juin 2018, 5 euros à partir de juillet 2018 jusqu’en novembre 2018 (toutes les adhésions courant jusqu’au 31 décembre 2108). Proposition validée par consensus par l’ensemble des adhérents présents.

E – Des liens à tisser entre acteurs de la permaculture

  • Joris et Salvador sont CorLoc (correspondants locaux) de l’association Brin de Paille en Loire-Atlantique, mais constatent que les CorLoc du Grand Ouest ne forment quasiment pas réseau, pas de rencontre réalisée en 2017.
  • Problématiques constatées au sein de Brin de Paille : rotation rapide des membres du CA, manques de moyens financiers, peu de clarté dans le fonctionnement.
  • De nouveaux acteurs de la permaculture ont émergé en Loire-Atlantique au cours de l’année 2017 : le Jardin des Happycuriens (Blains), La Frérèche et La Ferme des Champs Libres (Chaumes-en-Retz), Le Jardin Ressource (Nantes), Ceux Qui Sèment (Guérande), La Goutte d’Eau (Nort-sur-Erdre), Lézard au Jardin (La Chapelle-sur-Erdre)
  • Au cours de l’année 2017 les Coordinateurs ont été contacté par deux collectifs, l’un pour former un “Permaculture 85” et l’autre pour former un “Permaculture 49”.
  • Les Coordinateurs ont envoyé fin novembre 2017 un mail aux acteurs de la permaculture en Loire-Atlantique pour développer les synergies entre ceux-ci et avec Permaculture 44.
  • L’association participe au projet multi-acteurs de la Maison de l’Agriculture Urbaine.

F – Fonctionnement du cercle des Coordinateurs

Fonctions menées par les Coordinateurs :

  • Organisation et animation des évènements : ciné-apéros / ciné-débat, soirées thématiques, rencontres mensuelles, formations
  • Maintenance du site internet et veille sur la page Facebook
  • Réponse à des invitations : ciné-débats, éco-festivals, soirées de débat, interviews
  • Ecriture de la lettre d’information mensuelle
  • Réponse aux mails sur la boîte de contact

Réunion interne : 1 ou 2 fois par mois

Temps consacré en moyenne et spécialités des Coordinateurs :

  • François : 1h/semaine / tartinage, animation des événements et des instants méditation
  • Salvador : 35h/semaine / organisation et animation des événements, maintenance du site internet, réponse aux mails, veille Facebook, réponse aux invitations
  • Joris : 10h/semaine / organisation et animation des événements, veille Facebook, réponse aux mails, tenue de la comptabilité de l’association

Le rapport moral est validée par consensus par l’ensemble des adhérents présents.

2° Présentation du rapport comptable

A – Le gâteau des recettes du 23 novembre 2016 au 1er décembre 2017

Celui-ci se compose de :

  • 352,27 euros de dons issus du collectif Permaculture 44, dissolu lors de la création officielle de l’association Permaculture 44
  • 2600,62 euros euros de recettes grâce aux événements organisés au cours de l’année passée (ciné-débats, conférences…)
  • 814,40 euros de recettes lors du weekend « Bushcraft & Permaculture » tenu les 10 et 11 juin 2017
  • 420 euros de recettes lors de l’initiation à la permaculture tenue les 17 et 18 juin 2017
  • 450 euros de cotisations
  • 20 euros de dons

Soit un total de 4657,29 euros.

B – Le gâteau des dépenses du 23 novembre 2016 au 1er décembre 2017

Celui-ci se compose de :

  • 435 euros de frais de location de salles
  • 348,68 euros de frais de nourriture lors des événements
  • 359 euros de droits du diffusion pour les films projetés
  • 57,70 euros de frais administratifs divers
  • 260,57 euros de frais d’assurance
  • 61,48 euros de frais bancaires
  • 57,64 euros de frais d’hébergement du site internet de l’association
  • 747,85 euros de frais lors du weekend « Buschcraft & Permaculture » des 10 et 11 juin 2017
  • 87,12 euros de frais lors de l’initiation à la permaculture des 17 et 18 juin 2017
  • 212,93 de frais de réception pour les conférenciers (déplacement, restauration, hébergement)
  • 249,90 euros pour l’achat d’un vidéoprojecteur
  • 25,99 euros pour l’achat d’un câble HDMI et d’une commande pour présentations sur PC
  • 25,47 euros d’achat de documentation

Soit un total de 2929,33 euros.

C – Solde comptable au 1er décembre 2017

Au 1er décembre 2017 le solde comptable de l’association s’élève à 1727,96 euros dont 1183,28 euros sur le compte bancaire de l’association, 37 euros de chèques non encaissés et 507,68 euros en espèces.

57 euros de frais de location sont en attente de paiement.

Le rapport comptable est validée par consensus par l’ensemble des adhérents présents.

3° Élections des Coordinateurs et Vérificateurs aux Comptes

Les candidatures présentées :

  • Marjolaine Chauveau, pour un poste de Vérificatrice aux comptes
  • Joris Danthon, pour un poste de Coordinateur – vision proposée pour 2018 : implémenter l’holacratie au sein du cercle des Coordinateurs, développer les échanges et les synergies entre les acteurs de la permaculture en Loire-Atlantique
  • Salvador Detrez, pour un poste de Coordinateur – vision proposée pour 2018 : développer les interventions pédagogiques de l’association en milieu scolaire, développer les échanges et les synergies entre les acteurs de la permaculture en Loire-Atlantique, apporter la permaculture au sein du monde de l’entreprise, améliorer l’implication des adhérents
  • François Wallon, pour un poste de Coordinateur – vision proposée pour 2018 : développer les partenariats pour tous nos événements, améliorer la convivialité de nos événements, projet de réalisation d’une web-série sur les acteurs alternatifs dans l’agglomération nantaise

L’ensemble des candidatures sont validées par consensus par l’ensemble des adhérents présents.

4° Tensions et opportunités : débats de fond sur les orientations stratégiques de l’association en 2018

A – Recherche d’un local

L’association recherche son local ! Celui-ci répondrait à plusieurs fonctions :

  • Stockage des documents et matériel de l’association
  • Tenue de réunions internes et de formations
  • Permanences pour accueil du public
  • Domiciliation de l’association
  • Développer la médiathèque de l’association, avec prêt de documents (livres, DVD…)

Les Coordinateurs ont contacté la mairie de Nantes et les Ecossolies mais les salles détenues par ces deux organisations sont déjà saturées…

Nos critères : un petit local, si possible accessible aux personnes à mobilité réduite, situé non loin d’un arrêt de transport en commun dans l’agglomération nantaise. Pour toute proposition, envoyer un mail à contact[arobase]permaculture44.org.

B – Création d’un poste

L’association reçoit de nombreuses sollicitations mais ne peut répondre à toutes, les Coordinateurs étant déjà impliqués au maximum de leur possibilité de bénévolat et les adhérents s’impliquant peu dans le fonctionnement de l’association. Plusieurs possibilités ont été étudiées par les Coordinateurs :

  • La création d’un poste en CDD n’est pas légalement possible (elle n’est possible que dans certains cas de figure, le CDI restant la règle dans le droit du travail actuel), tout comme l’accueil d’une personne en service civique ou la rémunération des Coordinateurs (l’association ne répond pas aux critères)
  • La création d’un poste en CDI travaillant 20h par semaine et rémunéré au SMIC coûterait 14000 euros par an à l’association, une masse salariale qu’elle ne peut actuellement supporter
  • Du fait du contexte politique actuel, les contrats aidés sont extrêmement difficiles à décrocher
  • L’indemnisation des Coordinateurs

Les conditions légales afin d’indemniser un Coordinateur (donc un membre dirigeant de l’association), prévues par l’instruction fiscale du 15 septembre 1998 et du 18 décembre 2006, sont les suivantes :

  • plafond à hauteur de 3/4 du SMIC brut à temps plein, soit 1110 euros en 2017
  • adéquation entre le montant de l’indemnité et les fonctions exercées par le Coordinateur
  • fonctionnement démocratique de l’association
  • transparence financière et gestion désintéressée de l’association
  • décision d’indemnisation actée par le conseil d’administration de l’association (donc ici par le cercle des Coordinateurs)

L’association peut donc répondre à l’ensemble de ces critères.

La proposition suivante est exposée et débattue : indemniser Salvador Détrez dans ses fonctions de Coordinateur, en contrepartie de son engagement à consacrer au moins 20 heures par semaines aux missions suivantes :

  • Maintenance du site internet, veille mails et réseaux sociaux
  • Organisation et animation d’évènements, réponse aux invitations émanant d’autres acteurs (associations, collectifs, médias…)
  • Développement d’une offre de formations et animations
  • Interventions pédagogiques en milieu scolaire
  • Développement de produits de soutien (T-Shirts…)
  • Développement d’une offre de conseil à destination des entreprises (permaculture humaine, méthode de design…)
  • Mettre en réseau les acteurs de la permaculture en Loire-Atlantique

Cette indemnisation aurait pour plafond 400 euros par mois dans la période de décembre 2017 à mars 2018 inclus, puis de 600 euros dans la période d’avril à juin 2018 inclus. Son montant exact serait décidé mensuellement par le cercle des Coordinateurs. Lors d’une AG extraordinaire tenue au cours du mois de juin 2018, un bilan moral et comptable sera réalisé et le montant de l’indemnisation pour les mois suivants sera à nouveau débattu et soumis au vote des adhérents.

La proposition est adoptée par consensus par l’ensemble des adhérents présents.

C – Débat : quelle seront les fonctions de l’association au cours de 2018 ?

Les idées-clés ressorties du débat :

  • Continuer de faire découvrir la permaculture au plus grand nombre
  • Faire du lien entre l’association et les porteurs de projets permaculturels, fédérer la dynamique de la permaculture au niveau du département, l’association ayant une fonction d’animateur de réseau. Ceci également afin de permettre aux acteurs de « prendre de la distance » pour faire de la rétroaction sur leurs actions et réfléchir au développement futur de la permaculture au niveau départemental
  • Accompagner les porteurs de projets permaculturels (les aider à travailler sur la gouvernance, les structures invisibles), être la « porte d’entrée » pour guider les porteurs de projets vers les ressources et les acteurs permettant d’avancer dans leurs projets – on note que pour les particuliers souhaitant créer leur jardin naturel l’initiative « Les Jardiniers Nomades » menée par l’association ECOS leur permet de bénéficier de coups de main, de conseils et d’échanges, Permaculture 44 n’a pas vocation à faire doublon avec cette initiative
  • Plutôt que de créer un lieu (jardin ou ferme) l’association a plus vocation à organiser des visites de lieux existant

D – Débat : comment impliquer les adhérents de Permaculture 44 ?

Les idées-clés ressorties du débat :

  • Comment créer une démarche participative dans les événements grand public ? Echec en 2017 des tentatives d’implication du public (lors des projections de films et ades conférences). Attention à porter sur le risque l’association Permaculture 44 ne soit associée qu’à la réalisation d’événements grand public dont les participants sont « consommateurs ». Pistes : changer la disposition des places, faire des événements axés sur l’échange et le débat, utiliser plus de techniques d’animation « brise-glace », faire une introduction avant les projections et annoncer le débat qui suivra.
  • Ré-équilibrer entre réunions mensuelles et événements grand public ? Faire plus de perm’apéros ?
  • Comment dynamiser les rencontres mensuelles ? Nous aurions besoin d’une plus grande implication des adhérents.
  • Sonder les participants pour savoir la façon dont ils ont eu connaissance de chaque évènement ? Sonder les participants sur leur ressenti suite à l’évènement ?
  • Proposer des missions pour les adhérents afin que ceux-ci puissent s’impliquer de façon ponctuelle, via une mailinglist ou une lettre d’information mensuelle ou bimensuelle.
  • Faire des ateliers d’initiation à la permaculture avec animations ludiques ? « Décoder la permaculture » / Pourraient être animés par des adhérents ayant juste suivi une initiation
  • Un point important : il n’est pas nécessaire d’être un expert en permaculture pour organiser et animer des évènements, ni d’être un Coordinateur
  • Les statuts mentionne dans l’object social de l’association que celle-ci à vocation à faire la promotion de la permaculture auprès de tous les publics. Clarification du terme « promotion » au sens de Permaculture 44 : faire connaître, proposer, transmettre son enthousiasme – et non faire du prosélytisme ou imposer sa vision
  • Proposition : mener des conférences participatives !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *