Hommage

Print Friendly, PDF & Email

Je veux laisser ici un chaleureux hommage

Car il y a onze années, au milieu des alpages,

Quand le ressentiment semblait mon seul futur,

J’ai senti de la paix comme un nouveau passage.

Il en faut parfois moins pour vivre une aventure

Et c’est ça qui m’amène à la permaculture.

Cela fait deux ans et demi que je m’intéresse à l’écologie et presque autant de temps que je me sens touché par la permaculture. Pendant cette période, je me suis cherché un rôle dans ces mouvements. J’ai fini par me dire qu’une partie de la réponse consistait à les associer à une autre de mes passions : la littérature. Cela fait seize ans que j’adore lire et douze ans que je me suis mis à écrire. Je garde toujours en tête des centaines de vers et des extraits de prose que j’ai recueillis peu à peu : il se mêle en moi les mots que des auteurs que j’admire ont laissés et ceux que je suis heureux d’avoir trouvés.

Je suis actuellement très limité en termes de travail physique à cause de problèmes de dos et c’est aussi pour cela que j’aimerais trouver un nouveau souffle en abordant sous des angles divers des alternatives qui me fascinent.

J’ai appris durant mon CCP que la célébration était une partie importante de la permaculture et si je sais qu’il y a de nombreuses choses à condamner, écrire a aussi souvent été pour moi synonyme de louer. C’est d’ailleurs à la fin de cette formation que j’ai eu l’occasion de rédiger l’un des premiers textes du genre auquel je réfléchis à présent, lorsque j’ai participé à un exercice de design en tentant de décrire le rêve d’un lieu après vingt ans d’aménagements avec autant de poésie que je pouvais.

J’ai plusieurs projets de textes de ce type mais comme j’écris lentement, je veux commencer par vous transmettre celui-ci que j’ai rédigé il y a près de deux ans et qui rapporte mes apprentissages et mes envies de l’époque. Lorsque j’ai commencé à chercher mes propres formes d’expression, c’était au travers de lettres, si bien qu’encore aujourd’hui, une grande partie de mes textes naît de mes correspondances. Celle-ci est adressée à un professeur à la retraite qui m’a enseigné le latin au collège et qui est l’une des personnes avec qui j’ai le plus échangé de cette manière. Pourtant, à chaque lettre que j’ai écrite, je n’ai jamais eu le sentiment de simplement dialoguer avec la personne que je nommais au départ. C’était aussi un moyen d’apprendre à me connaître moi-même et de partager quelque chose avec toutes les personnes qui pourraient me lire par la suite, de la manière dont j’aimerais partager des choses avec vous à présent. J’aimerais d’ailleurs organiser prochainement des rencontres entre personnes ayant envie d’écrire sur des sujets similaires pour que nous puissions nous conseiller sur les textes que nous avons déjà écrits ou ceux que nous prévoyons d’écrire. Si cela vous intéresse, vous pouvez vous signaler dans les commentaires ou me contacter à l’adresse e-mail : « martin.anssli44@laposte.net ». Bien sûr, vous pouvez aussi vous exprimer sur mes textes, votre opinion m’intéresse.

Enfin, puisque j’ai moi-même eu la chance de beaucoup recevoir des autres, j’aimerais ajouter que je suis content de démarrer cette expérience avec l’aide de l’association Permaculture 44 qui m’a non seulement permis de découvrir la permaculture mais n’a également cessé de m’en apprendre davantage à son sujet depuis. J’espère que tout cela m’aidera également à réaliser un jour l’un de mes désirs les plus chers : participer à un projet de lieu aussi autosuffisant, respectueux et harmonieux que possible comme un écovillage.

Martin


One Comment on “Hommage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *