LETTRE D’INFORMATION MENSUELLE POUR NOVEMBRE 2016

Bonjour à tous,

La permaculture ou l’art de passer une bonne soirée en relisant les textes fondateurs d’une association. On peut, sans doute, rire de tous mais pas avec n’importe qui. On peut aussi lire et étudier des Statuts (Charte éthique, Règles de vie commune et Glossaire) en y prenant beaucoup de plaisir, pourvu que ce soit dans une ambiance permaculturelle. Merci aux participants de la dernière rencontre mensuelle avec qui nous avons eu le plaisir de relire et modifier les textes fondateurs. Une fois de plus les personnes présentes étaient les bonnes personnes. Si, en relisant les textes fondateurs sur les pages dédiées du site, vous constatiez des oublis, ou que de nouvelles idées vous venaient, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires.

La soirée ‘Installation paysanne en permaculture » organisée en partenariat avec la CIAP et la Confédération Paysanne le 20 octobre a réuni environ 40 personnes développant un projet professionnel en agriculture permaculturelle. Julien de l’association La Rigole y a évoqué son travail « Permaculture et  Agriculture – Autorégulation d’un mouvement », disponible ici, où plusieurs formateurs en permaculture se sont exprimés sur la question des activités agricoles en permaculture et ce que recouvrait l’expression « vivre de la permaculture ».

Ca y est, le 23 novembre notre collectif mute en association !
Durant les soirées mensuelles de septembre et d’octobre les documents fondateurs de la future association (statuts, règles de vie commune, charte éthique et glossaire) ont été débattus en détail. C’est maintenant l’occasion de présenter leur version finale et de les adopter. Ils sont désormais visible ici  : http://permaculture44.org/permaculture-44/
Au programme, dans l’ordre :
– une petite conférence de Julien de l’association La Rigole sur l’histoire de la permaculture
– présentation documents fondateurs et création de l’association !
– ouverture des adhésions
– élection des Coordinateurs, qui seront chargés durant un an de la gestion et de l’animation de l’association.
– apéro partagé 🙂

La soirée, ouverte à tous, aura lieu à la Maison des Haubans (1 boulevard de Berlin à Nantes) de 18h à 21h.

Si vous souhaitez présenter votre candidature pour la fonction de Coordinateur, nous vous invitons à prendre connaissance des documents fondateurs et à envoyer votre profession de foi (comprenant présentation personnelle, formation / parcours en permaculture, implication dans le collectif Permaculture 44, projets et idées que vous souhaitez faire vivre dans la future association) à contact@permaculture.org, pour que nous la publions sur la page dédiée : http://permaculture44.org/permaculture-44/candidatures-pour-le-cercle-des-coordinateurs/

Les candidatures peuvent être envoyées au plus tard le 20 novembre à minuit.

Un nouveau ciné-débat aura lieu le lundi 28 novembre de 19h à 21h dans la salle de conférence de la Manufacture des Tabacs (10 bis boulevard de Stalingrad à Nantes). Il portera sur le film « La Terre, bien commun » réalisé par Aurélien Levêque et Luba Vink ont parcouru pendant un an la France et les fermes du réseau Terre de Liens pour donner la parole aux acteurs du Mouvement. Au fil du film, ils décrivent un nouveau modèle de relation à la terre qui nous nourrit.

À travers la parole de divers acteurs ce film nous emmène au coeur du laboratoire du monde rural contemporain qu’est le mouvement Terre de Liens. Tout au long du documentaire, des fermiers livrent leur vision du rapport à l’agriculture, à la terre, à la propriété…

Une interview des deux réalisateurs, où ceux-ci expliquent la démarche du film : https://www.youtube.com/watch?v=T-MwKRgeW4A

L’évènement, ouvert à tous, sera à prix libre.

---

Évènements permaculturels du mois de novembre en Loire-Atlantique (et ailleurs)

* Du 5 au 30 novembre, exposition « Sous mes pieds… la vie du sol » à la Maison du Développement Durable de Rezé.

L’occasion de découvrir la vie cachée des vers de terre, cloportes, pseudo-scorpions et autres habitants du sol…

Plus d’infos : http://www.reze.fr/Developpement-durable/Maison-du-DD/Agenda-de-la-MDD/Sous-mes-pieds-la-vie-du-sol

 * Les associations H.E.N. et l’Echo-Habitants vous propose un rendez-vous sur l’habitat participatif le mercredi 9 novembre à 18h30 au Solilab de Nantes.

L’occasion d’échanger sur les initiatives en cours en Loire-Atlantique, les étapes de ce type de projet et d’avoir des clefs pour imaginer de nouveaux habitats.

Plus d’infos : http://hen44.org/evenements/rendez-vous-mensuel-de-l-habitat-participatif-eco-hameau-2016-11-09/

* Conférence « La permaculture, qu’est-ce que c’est ? » tenue par Arnaud Fâche, paysagiste spécialisé en permaculture, à Nantes le 9 novembre de 19h à 21h.

Cette conférence abordera les origines et les bases de la permaculture, mais aussi les autres notions qu’elle intègre : agroécologie, écoconstruction, énergies renouvelables… Elle se concentrera dans un second temps sur l’approche de la permaculture pour des applications au jardin, qu’il soit ornemental ou potager.

Plus d’infos : https://www.facebook.com/events/174278909688988/

Plus d’infos : http://heol2.org/permaculture-humaineavec-cecile-watell/

* L’Espace Info Energie des Pays de la Loire organise la visite d’une maison passive à Treillères le 12 novembre de 10h à 12h.

Il s’agit d’une maison passive construite il y a 5 ans qui allie performance et modernité. La toiture végétalisée cohabite avec les panneaux solaires thermiques et photovoltaïques, a domotique contrôle la ventilation double-flux et l’éclairage 100 % LED. La terrasse au sud sert de casquette solaire et donne sur une piscine naturelle.

Plus d’infos : http://hen44.org/evenements/rendez-vous-mensuel-de-l-habitat-participatif-eco-hameau-2016-11-09/

* Les associations H.E.N et Echo-Habitants organise le samedi 19 novembre un atelier de formation sur le vivre-ensemble dans les projets d’habitat participatif, au Solilab de Nantes.

Plus d’infos : http://hen44.org/evenements/atelier-vivre-ensemble-projet-dhabitat-participatif-novembre-2016/

Plus d’infos : https://www.facebook.com/events/582310791971582/

* Les 19 et 20 novembre, mise en place du projet présenté lors de l’apéro du 04 novembre au bar le Baroudeur.

Plus d’infos lors de la soirée de l’apéro-présentation et, dans le mois, sur la page facebook de l’association Nantes Ville Comestible : https://www.facebook.com/groups/858014024297371/

* La librairie L’Autre Rive vous invite le samedi 26 novembre à rencontrer la naturopathe Ombeline Hoor, auteur du livre « J’achète moins, je vis mieux, c’est parti !’.

Découvrez comment préserver votre santé et épargner votre porte-monnaie, tout en œuvrant pour le monde de demain ! 

Plus d’infos : http://www.autrerive-librairie-nantes.fr/agenda–activites/dedicaces/dedicaces/hoor-hombeline-signature-ombeline-hoor-978AUTRIVHOOR-v.html

* Le dimanche 27 novembre, journée « Projet de maison, projet de lieu de vie » à la Maison Autonome.

Cette journée a pour but de vous aider dans vos projets d’habitats, individuels ou
Écolieux, quel que soit l’état d’avancement de vos prises de conscience ou de vos
connaissances.
Au programme : - visite détaillée de l'écohameau du Ruisseau (éoliennes, photopiles, toilettes
sèches, citerne d’eau pluviale, isolation, chauffage, matériaux...)
- partage d'expériences (prévoir le long terme dans une vision globale et cohérente,
éviter les écueils les plus fréquents, exprimer et vivre les convictions profondes
qui animent vos projets)
- réflexion sur nos modes de vie (alimentation, santé, éducation, réflexes culturels,
afin de repérer nos conditionnements et choisir avec plus de liberté notre cadre
de vie)

Plus d’infos : http://heol2.org/projet-de-maison-projet-de-lieu-de-vie/

* L’association La Rigole propose du 2 au 4 décembre un weekend d’initiation à la permaculture à l’écohameau du Ruisseau (Moisdon-la-Rivière).

Seront abordés l’historique, les principes et les applications de la permaculture, l’importance de l’observation, la méthodologie du design et des exemples concrets. L’occasion également de visiter le jardin et la maison de nos hôtes, et de mettre en place des ateliers pratiques.

Plus d’infos : http://www.larigole.fr/la-rigole/permaculture/%C3%A9venements-formations/stage-d-initiation-%C3%A0-moisdon-la-rivi%C3%A8re-44-du-2-au-4-d%C3%A9cembre-2016/

---
---

Le film du mois : « Gardiens de la Terre »

Un couple avec trois enfants s’embarque jusqu’au bout du monde à la recherche d’une nouvelle perspective sur le monde.
Pendant cinq ans, ils vont parcourir six continents à la rencontre de sages indigènes qui n’avaient encore jamais été filmés ni interviewés. Du Lac Supérieur du Michigan à l’Amazonie, du fin fond de l’Australie au désert du Kalahari en Afrique, des Andes aux jungles de l’Inde, la famille rencontre des communautés jamais approchées.

Ils vont croiser des personnes hors du commun, au service de leur communauté. Ils sont appelés « hommes ou femmes médecins », chamanes, guérisseurs ou gardiens de la Terre.
Les Gardiens de la Terre ont vécu cachés pendant des siècles et sentent que le temps est venu de partager leur savoir avec ceux qui sont prêts à l’écouter.

Plus qu’un voyage, ce récit est un cadeau de la Terre.

Site internet : http://www.gardiensdelaterrefilm.fr/

---

La vidéo du mois : une conférence d’introduction à l’électroculture par l’ingénieur Yannick Van Doorne

L'électroculture est un vaste champ de recherche s'intéressant à la façon dont 
l'utilisation de champs électromagnétiques peut influencer la culture des végétaux.
Et ce, via une large palette de techniques dont certaines, telle les tours irlandaises
paramagnétiques, sont très anciennes.
Après un engouement marqué à la charnière du XIXe siècle et du XXe siècle,
l'électroculture, quand bien même dépouillée de ses aspects les plus artisanaux
et irrationnels, fut déconsidérée dans les années 1920-1930, pour des raisons
d'ordre plus économiques et techniques que strictement scientifiques
et/ou théoriques.
Depuis quelques années des passionnés font connaître ce domaine au grand public,
et prolongent les recherches menées par leurs prédécesseurs.
---

Le site du mois : Permaculteurs.com

Un site de référence pour dénicher articles et vidéos ! Il permet également de se créer un profil pour se placer sur une carte bien fournie des permaculteurs de France.

---

Le livre du mois : « Guide de l’installation des jeunes agriculteurs » de Rosanne Ariès


Un livre qui intéressera les personnes rêvant de vivre à terme d’une activité agricole, nous vous recommandons le « Guide de l’installation des jeunes agriculteurs », édité cette année par la maison d’édition France Agricole.

Modalités administratives, outils juridiques et financiers, critères de sélection, abattements, contacts, réseaux, méthode de gestion des risques, choix du statut social et fiscal… : le but de ce livre  est de faciliter vos démarches dans cette période si délicate de l’installation, et de vous aider à prendre vos décisions, déterminantes pour la suite de votre activité.

Plus d’infos : http://www.lgdj.fr/themes/droit-15/droit-rural-agricole-1548/guide-de-l-installation-des-jeunes-agriculteurs-9782855574561.html

---

Le MOOC du mois : « Environnement et développement durable »

Depuis le premier Sommet de la Terre (1972) et le fameux rapport Brundtland (1987), les notions d’environnement et de développement durable renvoient toutes deux à des questions socialement vives. Le changement climatique, la transition énergétique, la préservation de la biodiversité, la réduction des inégalités et de la pauvreté constituent de véritables enjeux de société. Nous ne pouvons plus rester indifférents à de tels évènements.

Ce cours, placé sous la responsabilité scientifique d’Arnaud Diemer (Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand et Observatoire des Représentations du Développement Durable – OR2D), a trois objectifs :

interroger nos représentations de l’environnement et du développement durable, si on veut imaginer une société du vivre-ensemble (ce n’est pas une utopie, c’est un défi à relever !), il convient de proposer un projet qui rassemble plutôt qu’il ne divise ;

initier une meilleure compréhension de nos actions collectives, de nos engagements ; être éco-citoyen implique à la fois des droits et des obligations ;

modifier nos comportements via l’éducation au développement durable, c’est à ce prix que nous parviendrons à adopter une attitude éco-responsable.

Il rassemble 32 experts nationaux et internationaux issus de 27 établissements différents.

Et c’est par ici : https://www.fun-mooc.fr/courses/uved/34005S02/session02/about

---

 Veille permaculturelle : articles, émissions et conférences en ligne 

– Le 11 novembre nous avons tenu une soirée sur l’installation paysanne en permaculture – l’occasion de revenir sur ce qu’est l’agriculture paysanne, avec des exemples concrets : http://www.agriculturepaysanne.org/les-bases-de-l-agriculture-paysanne

La pertinence de l’arrêt du labour confirmée par la communauté scientifique ! La compilation de 62 études scientifiques comparant les pratiques de travail des sols agricoles dans le monde conclut à un avantage agronomique certain du « non labour ». Les enjeux climatiques devraient accélérer l’abandon de la charrue : http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/agriculture/l-interet-du-non-labour-confirmee_107236

Reportage au Domaine de la terre, quartier d’habitat social de 70 logements construit intégralement en terre dans les années 1980, une ressource naturelle et 100% recyclable. Enquête sur une solution d’avenir : http://www.bastamag.net/L-habitat-en-terre-une-voie-alternative-de-construction-bloquee-par-les-lobbys

– Petit focus sur les feuilles mortes, l’un des meilleurs paillis qui soit : http://www.monjardinenpermaculture.fr/pages/les-feuilles-mortes

Dans la banlieue de Rouen, un jardinier amateur arrive à produire 300 kg de fruits et légumes par an, avec son potager d’à peine 50 m² conçu en permaculture. Voyons ça de plus près : http://www.bastamag.net/L-extraordinaire-productivite-d-un-petit-potager-de-50-m2-un-exemple-pour

Aux quatre coins de la planète des citoyens refusent de se soumettre aux diktats de l’urgence et de l’immédiateté, pour redonner sens au temps. En Europe, aux États-Unis, en Amérique Latine ou encore en Inde, Philippe Borrel est allé à la découverte d’initiatives, individuelles et collectives, qui proposent des alternatives basées sur d’autres paradigmes. Reportage : http://www.arte.tv/guide/fr/048763-000-A/l-urgence-de-ralentir?country=FR

– Un ensemble de 23 logements conçu en habitat participatif vient de sortir de terre à Montpellier, développé sans promoteur immobilier par les habitants eux-mêmes ! A voir en vidéo : http://www.actu-environnement.com/ae/news/habitat-participatif-montpellier-Mascobado-ecoquartier-bdm-27768.php4

 – Les jardins partagés étudiants fleurissent partout en France au bord des résidences universitaires, basés sur des démarches solidaires et autogérés. Bastamag est parti faire un petit article sur le sujet : http://www.bastamag.net/Agriculture-urbaine-comment-les-jardins-etudiants-fleurissent-aux-abords-des

Et n’oubliez pas, la veille permacole est aussi quotidienne sur notre page internet http://permaculture44.org/veille-permacole/.

Et sur notre page Facebook https://www.facebook.com/collectifpermaculture44 !

---

Trucs de permaculteurs

Ce mois-ci : Conserver l’eau dans le sol ?

La pluie apporte une eau de meilleure qualité et en plus grande quantité que celle
disponible par ailleurs. Tandis que l'arrosage est très consommateur d'énergie
(si réalisé via l'aide de pompes) et chronophage.
La solution est un sol vivant, capable de stocker de l'eau.
Un sol vivant est un sol humide, car la vie sous toutes ses formes a besoin d'eau.
Il est truffé de galeries permettant de stocker l'eau en profondeur, ainsi que
riche en humus capable de stocker de grandes quantités d'eau.
Ainsi les 30 premiers centimètres de terre dans une forêt naturelle sont capables
sur 1 m² de stocker 10 litres du précieux liquide.
Autre point : en évitant d'arroser, le jardinier aide les plantes à prendre l'habitude
de développer un réseau racinaire pour capter l'eau en profondeur.
Des plantes ayant reçu l'essentiel de leur eau par arrosage ont des fruits se
conservant bien moins bien et moins riches en nutriments – elles sont également
plus sujettes aux maladies.
S'il faut arroser des semis ou des plantes en pleine croissance, le jardinier saura
arroser rarement mais abondamment (pas trop sur les semis) pour faire pénétrer
l'eau en profondeur (de préférence tôt le matin ou en fin de journée pour éviter
qu'elle s'évapore).

---

Pour nous contacter et recevoir plus d’infos sur les évènements locaux ainsi qu’une veille quotidienne autour de la permaculture, le collectif Permaculture 44 a aussi sa page sur le réseau Facebook :

https://www.facebook.com/collectifpermaculture44

N’hésitez pas à nous faire part de l’existence de vos lieux alternatifs et de vos événements, via notre boîte mail contact@permaculture44.org, pour que nous les relayons :-]

---

Belle saison d’automne à vous tous,

Permaculturellement,

Joris et Salvador

Pour le collectif Permaculture 44


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *