Lettre d’information pour le mois de juin 2016

Print Friendly, PDF & Email

Lettre d’information Juin 2016

Bonjour à tous, permacultrices et permaculteurs !

Le mois de mai a été bien animé, et le mois de juin est parti pour l’être plus encore. Pour revenir en vidéos sur nos évènements du mois passé, voici le focus « Qu’est-ce que l’infiniment petit peut nous apprendre sur la permaculture ? » réalisé par Salvador durant la soirée du 26 mai (https://www.youtube.com/watch?v=U-T7sz9UWGY ) et le chantier participatif tenu le 7 mai (https://www.youtube.com/watch?v=RfrHvZm9g8w).

Durant ce mois de juin, nous organisons donc :

– En partenariat avec l’association La Sagesse de l’Image, une soirée de projection-débat le mercredi 15 juin à 19h30 intitulée « La permaculture, comme métaphore et comme principe« , à la Maison de quartier de la Bottière.

Avec en 1ère partie de programme la projection d’images d’initiatives en partant du local des quartiers Doulon et  Bottière, et en 2ème partie de programme un ciné-débat plus global sur la permaculture.

Nous souhaitons échanger sur nos rapports à la nature à la fois concrets et poétiques, pour déplier le signifiant de permaculture dans toutes les dimensions : agronomique, éthologique, sociétal, holistique, voire cosmique… En présence de jardiniers, de poètes, de militants, dans tous les cas de gens ordinaires (non spécialistes bienvenus). 

– La désormais traditionnelle rencontre mensuelle, qui se tiendra le vendredi 24 juin de 18h à 22h à la Maison des Haubans, avec focus sur un sujet inédit, présentation d’un lieu conçu en permaculture, forum, échange de livres et de plants (précisions à venir).

Et pour le mois de juillet :

– Le vendredi 1er juillet à 18h une soirée spéciale « Lieux de vie et permaculture » se tiendra à la même Maison des Haubans, plus d’informations prochainement dans un mail dédié !

– Le jeudi 21 juillet Mathilde de La Rigole et Salvador vous propose une soirée autour de la CNV (Communication Non Violente) pour y approfondir certaines notions. Des précisions dan s la prochaine newsletter.

– une réunion (dont la date reste à définir) pour celles et ceux souhaitant s’impliquer plus avant dans le collectif (une bonne formation aux bases de la permaculture est fortement recommandée).

Appels à contributions :

– si certains d’entre vous souhaitent que l’équipe Les Permagistes (Joris, Salvador et Julien) vienne les aider à concevoir leur jardin en permaculture et peut être aussi organiser un chantier participatif, c’est avec plaisir que nous accueillerons vos propositions ! Nous privilégions les jardins partagés et les lieux accessibles en transports en commun, pour une diffusion la plus large possible de la permaculture.

– notre collectif est également à la recherche d’un terrain sur Nantes Métropole pour y fonder son propre jardin partagé en permaculture, si vous aviez connaissance d’une opportunité foncière pour que ce projet puisse se réaliser, faites-nous signe.

– la bibliothèque permacole mobile du collectif, riche déjà d’une quinzaine d’ouvrages consultables, est ouvertes à contributions. Si vous souhaitez nous confier des livres à emprunter, nous pourrons en discuter à la prochaine soirée mensuelle et consigner votre prêt dans le registre de la bibliothèque. Pour information, nous demandrons un chèque de caution de 20 euros aux emprunteurs, non encaissé sauf absence de restitution des ouvrages (après rappel de l’échéance). Une pagé dédiée à la bibliothèque sera ouverte dans les prochains jours sur notre site internet.

– notre rubrique « Trucs de permaculteurs » est ouverte à contribution : si vous souhaitez partager, en quelques paragraphes, sur une pratique liée à la permaculture, nous sommes à votre écoute.

Pour toute contribution, un petit mail à contact@permaculture44.org 🙂

Du nouveau également dans les lettres d’information : nous ouvrons trois rubriques, « Le film du mois », « Le livre du mois » et « La vidéo du mois », à découvrir plus bas 🙂

Evènements permacoles dans le département

* Du 28 mai au 5 juin, c’est la semaine européenne du développement durable à Rezé ! Venez faire le plein d’idées pour recycler, rénover, vous déplacer…

Programme complet et infos pratiques : http://www.reze.fr/Developpement-durable/Semaine-du-developpement-durable-le-programme

* Le weekend du 4 et 5 juin, c’est les « 24h de la biodiversité » organisés dans tout le département

Plus d’infos : http://www.ecopole.com/430-24h-de-la-biodiversite?date=2016-06-05-00-00

* Ciné-débat autour du film « Le Potager de mon Grand-Père » au cinéma Bonne Garde de Nantes le soir du 9 juin.

A l’occasion du Printemps Bio organisé par le GAB44, le jeudi 9 juin à 20h, le cinéma Bonne-garde vous propose la projection du film « Le potager de mon grand-père », en présence du réalisateur Martin Esposito. Le film sera ensuite suivi d’un débat sur le jardinage au naturel avec Ecopôle et François Degrelle, maraîcher bio dans la région.

Plus d’infos : http://www.ecopole.com/426-cine-debat-le-potager-de-mon-grand-pere?date=2016-06-09-00-00

* Les Demains dans la Terre vous invite à un atelier sur les traitements naturels à base de plantes le vendredi 10 juin de 10h à 16h.

Dans le cadre de l’association Permapinpin, Stéphane propose un atelier portant sur la confection et l’utilisation de purins, décoctions et infusions à base de plantes. Avec le matin : identification et propriétés des plantes, explication des différents usages, puis réalisation de purins. Et l’après-midi : comment utiliser dans son jardin les différentes préparations à base de plantes.

Plus d’infos et inscription : http://www.lesdemainsdanslaterre.fr/

* Les Demains dans la Terre mène un stage d’initiation à la permaculture le samedi 11 juin

Martin vous invite à découvrir le concept de permaculture avec un focus sur sa méthode de conception d’un site, que l’on appelle « Design en permaculture ».
Le matin nous aborderons les fondamentaux de la permaculture, le concept, ses origines, son éthique, ainsi que les principes de « design ».
L’après-midi, nous appliquerons ces notions à l’étude en groupes d’un projet naissant de micro-ferme en permaculture, tout proche d’ici, de manière à fournir des propositions de conceptions au porteur de projet, à partir de son témoignage, son rêve et ses besoins.

Plus d’infos et inscription : http://www.lesdemainsdanslaterre.fr/

* Les 11 et 12 juin dans toute la France, des jardiniers amateurs ouvriront leurs jardins à tous.
« Bienvenue dans mon jardin au naturel » est un événement organisé dans toute la France les 11 et 12 juin prochain. Porté localement par Écopôle, cet événement permet à des jardiniers de faire découvrir leurs jardins au public.

Durant tout un week-end, novices, amateurs et experts sont invités chez les 8 jardiniers de la métropole nantaise ouvrant le portail de leur jardin.

Plus d’infos : http://www.ecopole.com/432-bienvenue-dans-mon-jardin-naturel?date=2016-06-12-00-00

* L’association « la Rigole » participe au Cours Certifié en Permaculture (CCP) donné par Judith Lashbrook du 13 au 26 juin 2016 à « Par Nature » (Brocéliande -35-).

Plus d’infos et inscription : http://www.larigole.fr/la-rigole/permaculture/%C3%A9venements-formations/ccp-%C3%A0-par-nature-concoret-35-du-13-au-26-juin-2016/

* Le samedi 18 juin, formation de référent de site de compostage par l’association Compostri, de 9h à 12h30 à la maison des confluences.

Plus d’infos : http://www.compostri.fr/samedi-16-avril-formation-de-referent-de-site-de-compostage/

* Une journée « projet de maison, projet de lieu de Vie » à la Maison Autonome (Moisdon-la-Rivière) est organisée le 19 juin

Cette journée a pour but de vous aider dans vos projets d’habitats,individuels ou Écolieux,quelles que soient l’état d’avancement de vos prises de conscience ou de vos connaissances.

Au programme : visite détaillée de la maison autonome et de l’ensemble de son site, discussions sur les techniques de l’autonomie, réflexion sur la perspective de long terme offerte par l’autonomisation, échanges sur les habitudes et les modes de vie, afin de repérer nos conditionnements et choisir avec plus de liberté notre cadre de vie.

Plus d’infos et inscription : http://www.heol2.org/lesstages/projetdemaison.html

* Les Demains dans la Terre organise une soirée-discussion sur le changement climatique, l’extractivisme et le capitalisme le jeudi 23 juin sur leur ferme

« Nous vous invitons, à partir de 19h sur notre ferme, à échanger sur les conséquences dévastatrices depuis quelques années et qui ne feront qu’empirer dans le futur du changement climatique et de l’exploitation exponentielle des ressources limitées de la planète. Mais aussi du lien avec la mutation actuelle du capitalisme vers un « capitalisme vert » qui participera de manière importante à la menace même de nos existences et du vivant en général.

Nous vous inviterons aussi à discuter des conséquences locales et concrètes dans le 44 et dans le pays de retz, de même que de la mobilisation qui se prépare contre le climate chance qui se déroulera à Nantes en septembre. »

Plus d’infos et inscription : http://www.lesdemainsdanslaterre.fr/

* Les Demains dans la Terre assure un stage d’initiation au jardinage naturel et sur le sol vivant le samedi 25 juin

Vous êtes les bienvenu-e-s au stage d’initiation à la vie du sol et au jardinage naturel animé par Yoann sur la ferme les demains dans la terre le samedi 25 Juin.Seront abordés entre autre la compréhension du sol via des ateliers pratiques, les différentes pratiques de jardinage naturel, les manières simples de tester la qualité de son sol, etc…

Plus d’infos et inscription : http://www.lesdemainsdanslaterre.fr/

Et les ateliers pratiques d’ECOS continuent ! Voir sur leur site : http://www.ecosnantes.org/

Veille permacole

– Les saponaires, « plantes à savon », des plantes traditionnellement utilisées pour le nettoyage des linges, à redécouvrir ! http://lesherbonautes.mnhn.fr/missions/4101335

– Que faire au jardin en juin ? Réponse en vidéo par ici : http://labanquedegraines.com/que-faire-au-jardin-en-juin/

– Pourquoi deux vrais jumeaux ne sont-ils pas sujets aux mêmes maladies ? Selon les chercheurs, de nombreux facteurs influent sur notre organisme, et en premier lieu, l’alimentation : celle-ci aurait une influence directe sur nos gènes et ceux de nos descendants. Pour en savoir plus sur l’épigénétique : http://4emesinge.com/epigenetique-nous-sommes-ce-que-nous-mangeons

– « Cultiver avec les limages et les escargots », voilà qui est rigolo… Et pourtant, c’est possible en portant un autre regard sur l’écosystème du jardin : http://permaforet.blogspot.fr/2014/07/limaces-et-autres-gasteropodes-amis-du.html

– Appliquer les principes de la permaculture en entreprise, c’est possible ! Illustration avec un mode de gouvernance interne appelée « holacratie », mise en oeuvre dans une Biocoop rennaise : http://reporterre.net/Une-entreprise-sans-hierarchie-c-est-possible

-Comment repérer les carences de nos végétaux ? Réponse en image : http://www.monjardinenpermaculture.fr/pages/nutriments-et-carences

– Soirée-débat en vidéo avec Konrad Shreiber, sur le thème « Le labour source de toutes les pollutions, de tous les problèmes ? » : http://www.dailymotion.com/video/x2fburs_en-finir-avec-le-labour-konrad-schreiber_news

– Et pour plus de veille, suivre notre page Facebook !

Le film du mois : « Le Potager de mon Grand-Père » de Martin Esposito

Synopsis : Chez son grand-père, Martin est venu se ressourcer, aider et partager des moments de vie. L’aïeul lui transmettra son savoir, un peu de ses racines et les secrets de ce potager cultivé par amour pour sa femme disparue. Issu de cette génération fast-food, Martin prendra conscience de la valeur de ce précieux héritage. C’est un hymne à la vie et à cette nature que nous devons protéger.

Fiche descriptive et séances partout en France : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=243350.html

Le livre du mois : « Vivre ensemble notre monde truffé d’amour », par Hervé Coves et Christel Jacson

Hervé Coves est ingénieur agronome et spécialiste de la truffe, avec Christel Jacson, il raconte l’histoire de la truffière expérimentale de Chartrier-Ferrière et ses découvertes sur les interactions nécessaires et encore mystérieuses entre plantes, animaux et champignons. Un récit qui allie connaissances en agronomie, profondeur de pensée et générosité envers la terre et les êtres vivants.

Ardent promoteur de la permaculture, Hervé nous donne à voir, au fil de ces entretiens, son parcours vers la science agronomique et sa découverte de la vraie nature de la création.

Fiche descriptive : http://www.editions-monedieres.com/vivre-ensemble-un-monde-truffe-d-amour.html

Le site du mois : http://agriculture-de-conservation.com/

Un site de référence en matière d’agroécologie, avec agenda, documents, publications, vidéothèque, photothèque et tant et plus !

La vidéo du mois : http://agriculture-de-conservation.com/La-culture-de-conservation.html

Une belle présentation de l’agriculture de conservation, avec exemple d’application en France.

Trucs de permaculteurs

Ce mois-ci : quelle regard porte la permaculture sur les « mauvaises herbes » ?

La nature ignore les notions de bien et de mal, aucune plante ne peut donc être mauvaise en elle même. Même s’il y a certainement des plantes moins désirables que d’autres.
Ces « mauvaises herbes » sont appelées « adventices » par les agronomes, ou encore « plantes pionnières » par les biologistes.
Ces plantes:
– 
ont des fonctions, du point de vue de la nature (voir succession végétale ? et cycle du carbone ?). L’une de ces fonctions est d’utiliser le sol, de le couvrir, beaucoup d’entre elles sont rampantes, d’autres sont des rosaces, pour couvrir le sol.
– 
nous disent des choses sur le sol où elles poussent, par leurs espèces, mais aussi par leur façon de pousser.
– sont 
souvent consommables, parfois bonnes. Et souvent elles sont médicinales. Malheureusement nous ne les consommons pas, parfois par ignorance.
– 
entrent en symbiose avec d’autres êtres dont nos plantes, ou des insectes compagnons.
– 
dans tous les cas, elles peuvent être utilisées pour pailler et sont une ressource.

Le fait que des plantes pionnières poussent en permanence est un bienfait, juste en vivant elles enrichissent la terre en matières organiques et elles occupent un endroit non utilisé par le jardinier. De plus, elles ont toutes tendance à rééquilibrer les sols, tant au niveau physique que chimique.

Les caractères qui favorisent les plantes pionnières se traduisent par la présence de molécules (hormones) dans leurs tissus.

  • La ronce croit très vite et se marcottent facilement

  • L’ortie a une santé de fer et une croissance rapide

  • La consoude fleuri toute l’année et se reproduit énormément

  • Le saule se bouture très facilement et croit rapidement

Avec ces plantes l’on peut faire des purins, des infusions, des décoctions pour en extraire les principes actifs qui sont dans leurs tissus. On peut aussi pailler avec pour que les principes actifs de ces plantes se retrouvent dans le sol, là où les plantes se nourrissent.

Le paillage est préférable puisqu’il s’agit en permaculture de favoriser les solutions les moins énergivores en terme de travail humain aussi.

Faire du purin ou autre préparation « oblige » à une certaine assiduité, surtout pour le purin qui émanera beaucoup d’odeurs nauséabondes s’il n’est pas remué tout les jours.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *