Procès-verbal de l’assemblée ordinaire du 24 septembre 2020

Print Friendly, PDF & Email

L’assemblée générale ordinaire de l’association Permaculture 44 pour l’année 2020 s’est tenue le jeudi 24 septembre 2020 de 18h30 à 21h au 8 Place de l’Eglise 44120 ABBARETZ.

L’évènement était réservé aux seuls adhérents de l’association; étaient présents :

M. Joris DANTHON

M. Richard ALGLAVE

Mme Tanya SINCERETTI

M. Clément MAHE

Mme Marjolaine CHAUVEAU

BILAN MORAL

Depuis l’assemblée générale ordinaire du 12 septembre 2019, les activités suivantes se sont déroulées dans le cadre de l’association :

– le mercredi 25 septembre 2019, ciné-débat autour du film « Ici La Terre » à la Manufacture des Tabacs (10 bis boulevard de Stalingrad 44000 Nantes)

– le jeudi 17 octobre 2019, atelier « Permaculture, effondrement et résilience » à la Manufacture des Tabacs (10 bis boulevard de Stalingrad 44000 Nantes), en partenariat avec l’association RUADE

– le lundi 25 novembre 2019, assemblée générale extraordinaire au bar La Perle (8 rue Port au Vin 44000 Nantes).

Aucun autre évènement n’a été par la suite programmé jusqu’à la présente AGO, tant de par le désinvestissement abordé plus bas que par le fait de la crise sanitaire.

Les lettres d’information mensuelles, envoyées par email aux abonnés et relayées sur le site internet de l’association ont, quant à elles, été rédigées par l’un des Coordinateurs, M. Joris DANTHON, et ont été envoyées tous les mois (sauf pour les mois de septembre et octobre 2020). L’un des Coordinateurs, M. Maxime DAVID, a réalisé plusieurs interviews auprès d’acteurs locaux, qui ont été relayées dans les lettres d’information mensuelles et sont toujours disponibles sur le site internet de l’association.

A ce jour, les membres présents font le constat unanime d’une situation de désinvestissement, qui se traduit à plusieurs échelles :

A – Parmi les Coordinateurs : durant la période 2019-2020, la plupart des Coordinateurs ne se sont pas investis dans leurs fonctions, étant par ailleurs trop pris par leurs activités professionnelles et personnelles. L’éclatement géographique des Coordinateurs, répartis dans tout le territoire de la Loire-Atlantique, n’a pas facilité une dynamique collective.

De plus l’association a connu le tragique décès de l’un d’entre eux, M. Martin MAIQUES, survenu au début du mois d’août dernier.

B – Parmi les adhérents (en-dehors des Coordinateurs) : au jour de la tenue de la présente AGO, l’association compte seulement 16 adhérents à jour de cotisation. A titre d’indication, le nombre d’adhérents en 2017 (suite à la création) était de 152, puis il est tombé à 74 en 2018 et enfin à 54 en 2019.  Seule une faible proportion a donc fait la démarche de renouveler son adhésion. Les adhérents ne sont pas mobilisés dans des projets au sein de l’association, bien que divers projets en ce sens (bibliothèque partagée, ateliers, etc.) aient été discutés avec eux dans ce sens lors des évènements de l’association.

C – Parmi les acteurs locaux : au fil des ans, le nombre d’acteurs de la permaculture (entrepreneurs individuels, sociétés et associations) s’est multiplié sur le territoire de la Loire-Atlantique et il en existe aujourd’hui une trentaine en activité.

L’objet de l’association a jusqu’à ce jour été de relayer de façon pro-active et gratuite les actualités de l’ensemble de ces acteurs, qu’ils aient fait ou non la démarche d’adhérer à l’association – et de fait, nombreux sont les acteurs à demander à l’association de relayer leurs actualités.

Le pari, pour ainsi dire, était que les acteurs locaux fassent spontanément la démarche d’adhérer à l’association or, force est de constater que tel n’a pas été le cas, avec actuellement seulement trois acteurs adhérents.

D – Avec d’autres territoires : l’association n’a à ce jour pas de partenariat actif avec d’autres réseaux permaculturels, que ce soit à l’échelle locale (comme Permaculture 85) ou à l’échelle nationale (comme Brin de Paille et l’Université Populaire de Permaculture).

Globalement, est fait le constat d’un cercle vicieux où le désinvestissement entraîne la démotivation et réciproquement.

Sans doute à cause du fait que l’association n’a pas pour objet l’organisation ou la concrétisation d’une activité ou d’un événement donné, ni de projets physiques concrets, ce qui  entraîne un manque d’émulation collective.

L’association possède toujours des moyens de communication fonctionnels et a développé une audience  (4 528 abonnés à sa page Facebook, 855 personnes abonnées à ses emails d’information), elle est désormais bien identifiée comme la vitrine de la permaculture en Loire-Atlantique et reçoit régulièrement des sollicitations en ce sens :

– demandes de relais d’actualités (stages, conférences, webinaires, campagnes de financement participatif, etc.) de la part de structures permaculturelles ;

– demandes de personnes en recherche de stage, de foncier agricole, de matériel de jardinage, d’informations à caractère technique ou juridique, de lieux où réaliser stages ou wwoofing, de rencontres avec d’autres permaculteurs.

ELECTIONS DES COORDINATEURS

Suite à la présentation de leurs candidatures, sont élus par consensus au poste de Coordinateurs :

M. Clément MAHE

Mme Tanya SINCERETTI

Mme Marjolaine CHAUVEAU

MODIFICATION DES STATUTS

Suite aux constats réalisés ci-dessus, plusieurs modifications des statuts et règles de vie commune de l’association ont été décidées par consensus.

Modification n°1 : l’article 3 des statuts portant sur le siège social de l’association

Le siège social est déplacé du 19 avenue de Rome 44300 NANTES au 12 rue du Luxembourg 44700 ORVAULT , ce changement prenant effet dès la date de la présente assemblée. En effet le siège social ne sert en pratique qu’à recevoir les factures et autres documents comptables, nous avons décidé de le domicilier chez le Coordinateur en charge de la comptabilité (M. MAHE Clément). En conséquence l’article 3 est écrit désormais de la façon suivante :

Le siège social de l’association Permaculture 44 est domicilié au 12 rue du Luxembourg 44700 ORVAULT.

Modification n°2 : l’article 1 des règles de vie commune sur l’adhésion des membres

Lors de l’assemblée générale extraordinaire du 25 novembre 2019 avait été fait le choix de passer à une adhésion à vie à l’association. Le constat ici est que ce mode de cotisation n’incite pas à plus d’adhésion et au contraire ne permet pas de connaître la réalité de l’implication des adhérents.

Le choix ici est de revenir à une adhésion de l’ensemble des membres à l’année civile : une personne adhérant pour une année civile N voit donc son adhésion courir jusqu’au 31 décembre de cette année-là, puis son adhésion prend fin s’il ne renouvelle pas son adhésion avant cette date.

Par souci d’équité, pour une adhésion à une année civile N :

– une première période s’écoule du 1er novembre de l’année N-1 au 30 avril de l’année N où la cotisation est pleine, à savoir 10€ pour les personnes physiques et 20€ pour les personnes morales

– une deuxième période s’écoule du 1er mai de l’année N au 31 octobre de l’année N où la cotisation est demi-pleine, à savoir 5€ pour les personnes physiques et 10€ pour les personnes morales

Le passage à ce nouveau mode d’adhésion prend effet dès la présente AGO.

Modification n°3 : inclusion d’un article 13 des règles de vie commune

Pour inciter les acteurs locaux à participer activement à la veille de l’association et dans un souci d’équité au vu du service que l’association est amenée à leur rendre, en relayant leurs actualités, un 13ème article est inclus dans les règles de vie commune, ainsi réédité :

L’association relaie uniquement les actualités des personnes morales adhérentes à l’association (à jour de cotisation) et ce uniquement pour des activités ayant lieu sur le territoire de la Loire-Atlantique (ou en ligne).

L’agenda présent sur le site internet de l’association est actualisé une fois par mois, en même temps que la publication de la lettre d’information mensuelle.


Laisser un commentaire